Helleu guillaume

architecte & landscape designer

Précédent

Isolate cell

Suivant

Pour ce projet d’ermitage permettant d’abriter une personne seule, il a été choisi de développer une relation conflictuelle entre le paysage et l’intervention architecturale.  Cette relation conflictuelle entre deux mondes, est interprétée par une instabilité tangente du bâtiment au sol. Cette position est le résultat d’une géométrie booléenne, qui soustrait l’ermitage au paysage.


Pour ce projet d’ermitage permettant d’abriter une personne seule, il a été choisi de développer une relation conflictuelle entre le paysage et l’intervention architecturale.  Cette relation conflictuelle entre deux mondes, est interprétée par une instabilité tangente du bâtiment au sol. Cette position est le résultat d’une géométrie booléenne, qui soustrait l’ermitage au paysage.


Pour ce projet d’ermitage permettant d’abriter une personne seule, il a été choisi de développer une relation conflictuelle entre le paysage et l’intervention architecturale.  Cette relation conflictuelle entre deux mondes, est interprétée par une instabilité tangente du bâtiment au sol. Cette position est le résultat d’une géométrie booléenne, qui soustrait l’ermitage au paysage.